Catégorie : Non classé

Témoignage d’Isabelle C.

TEMOIGNAGE 2 : ISABELLE C. 

LÂCHER PRISE !

J’ai vécu avec Dieu une grande expérience sur le « Lâcher prise ». Le fait de laisser Dieu tout gérer dans sa vie.

En effet, il nous arrive très souvent de prendre des décisions pour avancer, mais plaçons-nous vraiment Dieu au premier plan ? 

En 2014, mon mari et moi avons décidé d’avoir un 2ème enfant, ce qui était pour moi une décision très motivante. J’ai donc commencé à vouloir tout calculer, tout gérer. Je priais pour que Dieu nous accorde la joie d’avoir cet enfant.

Mais cela va s’en dire que nos plans ne sont pas forcément ceux de Dieu !

Je suis tombée enceinte et ce fut une grande joie pour nous ! Mais après avoir fait une première échographie, il a été révélé que l’embryon n’était pas viable. J’ai donc subi une première fausse couche.

Cela n’a pas été facile, car à ce moment là j’étais seule, mon mari étant aux Antilles avec notre première fille. J’ai donc dû surmonter cette première épreuve, qui donne une claque. Mais Dieu m’a permis de remonter la pente.

Malgré cela, je continuais à vouloir tout calculer. On pourrait appeler cela de l’entêtement…

Quelques temps après, je suis retombée enceinte. Cette fois, c’était plus complexe, car comme la première fois, l’échographie n’était pas très concluante. Je me disais déjà que c’était une fois de plus voué à l’échec, mais une lueur d’espoir se révéla au second examen, quand le médecin vit le coeur de l’embryon battre. Le médecin me donna donc un autre rendez-vous pour contrôle, mais cette fois encore c’était la fin, il n’y avait pas d’évolution, plus rien. Je subis donc une seconde fausse couche.

Après ces deux fausses couches, j’étais complètement désespérée, remplie de tristesse et de culpabilité.

Depuis tout ce temps, Dieu me parlait par l’intermédiaire d’une amie, qui ne cessait de me dire « Laisse Dieu agir, ne te prends pas la tête avec ça, LÂCHE PRISE.. ».

Tous ces mots me sont revenus en mémoire et je finis par me dire « Bon Isabelle, laisse tomber, si Dieu veut que vous ayez un enfant, Il vous en confiera un, sinon ce n’est pas grave ».

Puis un jour, au bout d’un certain temps, alors que je ne m’y attendais pas du tout, je découvris que j’étais enceinte à nouveau. J’avais bien sûr des appréhensions au vu de ce que j’avais vécu. Mais finalement, tout se passa bien… Dieu avait décidé que c’était le moment, deux ans après !

Aujourd’hui, nous avons une 2ème petite fille de deux ans pleine de vie !

Il est important de comprendre que Dieu fait les choses en son temps, et au bon moment pour nous.

Il nous suffit d’avoir confiance en Lui et de Le laisser gérer, quelque soit ce qu’Il décide pour nous.

A ce jour je Lui rends gloire et chante Ses louanges pour tout ce qu’Il fait pour ma famille et moi jour après jour.

Ésaïe 12:2
Voici, Dieu est ma délivrance, Je serai plein de confiance, et je ne craindrai rien; Car l’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C’est lui qui m’a sauvé. 

 

Témoignage d’Ingrid et Yannick B.

TEMOIGNAGE 1 : INGRID ET YANNICK B. 

Un seul message, une seule louange !

 

COMMENT DIEU NOUS A INCITES A REALISER CE PROJET ?

Il faut savoir que, même si notre projet voit le jour en 2018, Dieu a mis ce projet dans nos coeurs depuis l’année 2011. Il s’est donc passé sept années pendant lesquelles nous avons attendu et douté même de la faisabilité de cette mission.

Oui, sept années où nous avons pensé que nous étions bien trop « petits » pour mener à bien cette entreprise et que Dieu ferait bien mieux de se trouver des personnes plus qualifiées (à nos yeux). Sept années où nous n’avons pas compris pourquoi Dieu nous envoyait dans cette direction mais par la foi, nous avons tout de même décidé de Lui faire confiance! 

C’est donc dans ces conditions que de 2011 à 2014, nous avons cru en cette mission, alors que nous n’étions guidés que par quelques songes qui nous semblaient inspirés par Dieu. Ainsi, nous avons continué nos vies, tout en gardant la certitude que tôt ou tard, Dieu nous demanderait d’agir.

Et c’est en 2014 que nous avons ressenti cette petite pression, cette petite vibration dans nos coeurs qui semblait murmurer« tout ce que vos mains trouvent à faire, ne réfléchissez pas et faites-le ! »

Nous avions alors peu de moyens mais là encore, par la foi, nous nous sommes attachés pendant plus de six mois à effectuer un travail de composition intensif. Nous ne savions absolument pas l’usage que nous en ferions, mais nous nous sentions littéralement poussés à le faire. Nous avons donc agi (plus ou moins) docilement…

Puis en 2015, cette pression que l’on attribuait à Dieu s’est subitement arrêtée. Nous avons donc fait le choix d’interrompre, nous aussi, notre travail de composition. Dans le même temps, nous avons commencé à avoir un peu plus de responsabilités dans notre église – nous avons été enrôlés dans le département musique de la communauté en tant que choristes, puis en tant que conducteur de louanges (pour moi) et choriste et musicien (pour Yannick).

Nous avions donc un petit pied dans la sphère de notre mission !

Deux autres années se sont écoulées au cours desquelles nous avons pu avancer dans nos vies personnelles et à la fin de l’année 2017, alors que notre église me nommait responsable des chantres, nous avons de nouveau entendu l’appel de Dieu.

Que ce soit par l’objet de nos méditations, de ce que nous lisions, écoutions etc… Peu importait le support, Dieu nous pressait de nouveau. Il nous poussait à remettre le nez dans cette mission que nous avions quelque peu délaissée. Mais, cette fois, le message divin que nous percevions était différent du précédent, car il ne s’agissait plus de faire « tout ce que nos mains trouveraient bon d’entreprendre », mais bien de donner vie à ce projet qui nous semblait fou et irréalisable !

Là encore, nous n’avions qu’une vague idée de ce que nous devions faire ni même par où commencer notre entreprise, mais Dieu souhaitait justement se révéler là où nous nous sentions impuissants. Eh oui, car nous ne le dirons jamais assez, ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu !

C’est donc dans cette situation où nous nous sentions démunis et quelque peu désemparés que Dieu nous a donné les possibilités financières pour débuter l’oeuvre. Et croyez-nous, nous n’aurions jamais imaginé qu’Il aurait utilisé une telle méthode ! Mais cela montre encore une fois que l’homme a souvent une vision étriquée des plans de Dieu…

Une fois l’association créée (de manière administrative), Dieu nous a immédiatement envoyé des personnes (à présent membres de l’association) qui se sont avérées essentielles pour faire nos premiers pas associatifs de manière sereine et efficace.

Aujourd’hui, Dieu continue de nous bénir et de nous qualifier chaque jour pour que cette oeuvre, qui n’est pas la nôtre mais la sienne, prenne la direction qu’Il souhaite.

Voilà pourquoi même si vous vous sentez indignes, si les autres vous croient incapables de faire des choses pour Dieu, la seule chose qui compte est ce que Lui seul a mis dans votre coeur.

Vous croyez sincèrement que Dieu vous pousse à réaliser un projet particulier ? Il semble fou, invraisemblable ? N’hésitez pas et faite confiance à Dieu. Il vous donnera toutes les possibilités nécessaires si cela vient de Lui !

Nous vous laissons pour conclure ce texte que nous gardons toujours dans un coin de notre tête : « Cherchez d’abord le royaume et Sa justice et toutes choses vous seront donnés par-dessus. » (Matthieu 6:33)